PILS, Plateforme interassociative pour le logement sida

La PILS a été créée en février 2001 par Act Up-Paris et 16 associations parisiennes spécialisées dans le logement des personnes séropositives (SOS Habitat et Soins, Cité Saint Martin, Cordia, etc.).

Les articles liés au sujet

juin 2009

10 ans de PJ

Depuis 1999, des membres de la Commission Droits Sociaux tiennent une Permanence Juridique à Act Up-Paris tous les mercredis après midi. [la suite]

juin 2009

Accès aux soins et droits sociaux

Aujourd’hui, 22 % des personnes vivant avec le VIH en France n’ont pas de logement et 1 personne sur 2 vit en dessous du seuil de pauvreté. Lutter contre le VIH, c’est lutter contre la précarité, contre les discriminations et pour les droits des personnes. [la suite]

23 juin 2006

Logement

sida sans toit je n’ai que toi

Le volet logement sida du programme électoral de Bertrand Delanöe, en 2000 estimait que l’attribution de 600 logements de droit commun et de 100 ACT (appartement de coordination thérapeutique) étaient tenables dans les deux premières années de mandat en cas de réussite aux élections municipales de 2001. Bertrand Delanöe élu, la PILS se formait aussitôt pour bénéficier de l’application de ces promesses. [la suite]

1er avril 2005

Malades précaires, malades en colères

Créée en 1999 et tenue par des militants séropositifs, notre permanence sociale et juridique, doit aujourd’hui faire face à la faillite des pouvoirs publics et à son incidence sur les structures d’accueil. Nous recevons un nombre toujours plus important de séropositifVEs en situation de précarité. Si les questions relatives au revenu et au logement sont les plus nombreuses, nous devons également apporter une aide qui va au-delà du cadre social. [la suite]

25 juin 2003

Édito

La question du logement est cruciale pour les personnes malades. Sans lui, l’accès aux soins, le suivi médical et social deviennent très difficiles à mettre en œuvre ou à maintenir. Pourtant, de plus en plus de personnes atteintes par le VIH et/ou malades vivent dans des logements insalubres ou sont à la rue. [la suite]

25 juin 2003

Accès au logement

Les appartements sociaux de droit commun, les appartements de coordination thérapeutique (ACT), hébergement d’urgence, résidence sociale et logement transitoire, les aides financières possibles (APL, allocation logement, Fonds de solidarité logement) [la suite]

5 mai 2003

Logement social à Paris : la préfecture n’assume pas son rôle

La préfecture de Paris possède un contingent de 1200 appartements, dont 480 sont supposés être affectés aux personnes les plus défavorisées, entre autres les bénéficiaires du RMI et de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH). 49 demandes, conformes aux critères exigés, ont été déposées à la préfecture par des associations parisiennes de lutte contre le sida. Elles n’ont toujours pas trouvé de réponse. Certaines de ces demandes datent déjà de décembre 2000. [la suite]

10 octobre 2001

communiqué de presse

logements sociaux à Paris : le Maire ne peut nous convaincre avec des erreurs et des manipulations

Alors que la Mairie de Paris s’était engagée à améliorer l’accès aux personnes atteintes par le VIH, les résultats se font attendre et la municipalité se réfugie derrière des mensonges pour se défendre. [la suite]

mai 2001

PILS Plateforme interassociative pour le logement sida

Mi-février 2001, à l’initiative d’Act Up-Paris, des associations de lutte contre le sida et d’hébergement des personnes atteintes se sont réunies pour monter une plateforme inter associative (Act Up-Paris, Actions Traitements, ALTERNATHIV, Arcat sida, Aurore, Basiliade, Cité Saint Martin, Mijaos , PASTT, S.A.O/Amicale du Nid, Sol En Si, SOS Habitat et Soins). [la suite]

Les rubriques liées au sujet

Le logement

Sans logement stable, l’accès aux soins, le suivi médical et social, l’observance deviennent très difficiles à mettre en œuvre ou à maintenir. Pourtant, de plus en plus de personnes atteintes par le VIH et/ou malades vivent dans des logements insalubres ou sont à la rue. Ces situations sont dues au nombre insuffisant d’appartements sociaux, aux dispositifs d’attribution qui ne prennent pas assez en compte le critère du handicap, mais aussi à l’attitude des bailleurSEs sociaux qui estiment que les personnes touchant une Allocation adulte handicapé (AAH) ou un autre des minima sociaux ne sont pas (...) [la suite]

Les brèves liées au sujet

10 octobre 2001

logement à Paris : Delanoë se moque de nous

17 propositions de logement ; 6 attributions d’appartements sociaux : c’est le maigre bilan obtenu par la PILS (Plateforme Interassociative pour le Logement Sida), à la mi-septembre, après une dizaine de réunions à la Mairie. En mai, Jean-Yves Manau avait promis de répondre avant le 30 juin à 50 des (...) [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]