répression de la prostitution

Les articles liés au sujet

1 December 2014

Journée mondiale contre le sida

La pénalisation des clients et du travail sexuel doit être dénoncée comme 1ère cause de vulnérabilité au VIH&IST

Il est beaucoup plus difficile pour nos associations de faire leur travail de prévention et d’accès aux soins si les travailleurSEs du sexe sont toujours et encore plus forcées de se cacher pour travailler. La précarisation induite par la pénalisation des clients amoindrit leur pouvoir de négociation et nous fait craindre une augmentation considérable des prises de risques. Des études présentées lors de la dernière conférence mondiale sur le sida de Melbourne et publiées dans The Lancet ont confirmé ce (...) [la suite]

14 novembre 2013

Prostitution

Marisol Touraine prochaine « responsable mais pas coupable » ?

Si Marisol Touraine estime n’avoir aucune prérogative, qu’elle démissionne. [la suite]

13 novembre 2013

Audition de Marisol Touraine par la commission parlementaire contre la prostitution

Marisol Touraine, ministre de la SANTÉ, ne peut que se positionner contre la pénalisation des clientEs des travailleurEUSEs du sexe. [la suite]

7 novembre 2013

Associations abolitionnistes : du déni du sida à l’appât du gain

Le Haut Conseil à l’Égalité entre les Femmes et les Hommes recommande la pénalisation des clientEs des travailleurSEs du sexe. Cet avis méprise les travailleurSEs du sexe, leur santé, et va jusqu’à recommander la suppression des subventions à la majorité des associations de santé œuvrant sur le terrain du travail du sexe. [la suite]

5 novembre 2013

Pénaliser les clients de la prostitution : un ticket pour la clandestinité

Tribune inter-associative

Pour Médecins du Monde, Arcat, Act Up-Paris, le Planning familial et Aides, « une véritable régression sociale » se cache derrière le projet d’« interdiction d’achat d’acte sexuel » visant à « éradiquer » la prostitution. En poussant les clients à la clandestinité, cette mesure n’aurait pour effet que d’accroître la précarité des personnes se prostituant. [la suite]

26 septembre 2013

Rapport d’expertEs sur la prise en charge du VIH/sida :

L’accès aux soins est un enjeu de plus en plus crucial

Le rapport du groupe d’expertEs publié ce matin indique qu’il convient de proposer un traitement antirétroviral à toute personne séropositive. Cela s’appuie sur des résultats d’études qui attestent du bénéfice à commencer tôt le traitement. [la suite]

16 septembre 2013

Manifeste contre la pénalisation des prostituées et de leurs clients

Quelles que soient nos opinions sur la prostitution, nos organisations sont unanimes pour affirmer que les prostituées ne doivent pas être pénalisées. Pour cela, le délit de racolage public doit être abrogé au plus vite et sans conditions. [la suite]

13 avril 2013

Act Up-Paris, STRASS

Pour Abolition 2012, la prévention du VIH-sida est bonne à jeter

Selon Abolition 2012, tout le monde ne mérite pas d’avoir accès à la prévention. [la suite]

13 avril 2013

Ne nous libérez pas, on s’en charge !

Pendant qu’Abolition 2012 se bat pour abolir les putes, nous luttons pour que la prostitution ne constitue plus jamais une violence, pour que celles et ceux qui ont choisi de l’exercer puissent le faire dans de bonnes conditions, pour que celles et ceux qui souhaitent faire autre chose en aient les moyens : titre de séjour, droit au logement, accès aux droits, accès aux soins. [la suite]

Des photos sont disponibles

26 mars 2013

Abrogation du délit de racolage public

Tout délai supplémentaire met en danger les travailleurSEs du sexe.

Act Up-Paris condamne l’amendement du sénateur socialiste Philippe Kaltenbach visant à reporter sine die l’abrogation du délit de racolage. Cette mesure est dénoncée par les travailleurSEs du sexe eux-elles-mêmes, par toutes les associations de terrain et par les expertEs unanimes de la lutte contre le sida. Nous appelons les parlementaires socialistes à refuser cet amendement. [la suite]

14 March 2013

PÉNALISATION DU RACOLAGE PUBLIC : 10 ANS DE TROP !

La loi pour la Sécurité Intérieure, qui fait du racolage public un délit, a été adoptée le 18 mars 2003. Les effets catastrophiques et contre-productifs de cette mesure ont été annoncés en amont, puis constatés et constamment dénoncés depuis sa mise en œuvre. Rejoignez-nous le samedi 16 mars 2013, Place Pigalle à 14h30 [la suite]

Des photos sont disponibles

9 novembre 2012

PS, EELV : l’obscurantisme se paye en contaminations

Alors que l’abrogation du délit de racolage public est une urgence sanitaire et un impératif de lutte contre le sida, la proposition de loi allant dans ce sens a tout bonnement été supprimée de l’ordre du jour de la séance du sénat du mercredi 21 novembre. [la suite]

9 novembre 2012

TRAVAIL SEXUEL, POURQUOI PÉNALISER LES CLIENTS EST UNE MAUVAISE IDÉE

La pénalisation des clients mettrait en danger la santé des travailleusEs du sexe. Rappelons que le travail du sexe n’est pas, en soi, un facteur d’exposition particulière à des infections sexuellement transmissibles (IST). Ce sont les rapports non-protégés et les conditions d’exercice difficiles de leur activité qui accroissent l’exposition des travailleusEs sexuelLEs à des risques sanitaires. La pénalisation des clients éloignerait les travailleusEs sexuelLEs des structures de prévention, de soins et (...) [la suite]

23 octobre 2012

Marisol Touraine sacrifie encore plus la santé des travailleursEUSES du sexe que l’UMP.

La Ministre liquide deux axes du plan national 2010/2014 de lutte contre le sida incluant les travailleurs/ses du sexe. Aucune concertation interministérielle n’a même été envisagée. [la suite]

8 octobre 2012

Réunion publique d’information

Travail sexuel, prostitution // Féministes contre la pénalisation des clients

Vendredi 12 octobre de 18h30 à 21h30

Vendredi 12 octobre de 18h30 à 21h30 [la suite]

10 juillet 2012

Prostitution : le programme des nations-unies pour le développement condamne sans appel le modèle suédois

Un rapport du Programme des Nations-Unies pour le Développement condamne, sources scientifiques et témoignages à l’appui, la répression de la prostitution, y compris le modèle suédois de la pénalisation des clients. [la suite]

29 juin 2012

ZAP Najat Vallaud-Belkacem par Act Up-Paris et le STRASS

Najat Vallaud-Belkacem veut pénaliser les clients des travailleuSes du sexe : CRIME D’ÉTAT !

Interpellation de Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des Femmes par Act Up-Paris et le STRASS, Syndicat du Travail Sexuel. [la suite]

27 juin 2012

Le « changement » ça commence quand ? ça commence mal !

Pour les sans-papiers et les putes, le « changement » attendra.

Vendredi 22 juin 2012, un père de famille a été expulsé. Rom de Macédoine, débouté du droit d’asile malgré la situation de sa communauté [la suite]

21 mai 2012

Acceptess-T - Act Up-Paris - Aides - ANA (Avec Nos Ainées) - Association des amis du bus des femmes - STRASS (Syndicat du Travail Sexuel)

Chasse aux putes : tous les prétextes sont bons...

À l’approche de l’été et sous couvert de motifs tous plus honorables les uns que les autres, la chasse aux putes a été officiellement ouverte le 1er mars dernier. [la suite]

11 avril 2012

Communiqué de presse – Act Up-Paris – STRASS

Les femmes de l’UMP : le choix du sida, de l’obscurantisme et de l’atteinte à la dignité des femmes

Après deux secrétaires nationaux il y a 10 jours, ce sont des « femmes de l’UMP » qui dénoncent la proposition de François Hollande d’abolir le racolage passif. La réaction tardive aux propos du candidat socialiste s’apparente avant tout à une justification bricolée face au communiqué d’associations de lutte contre le sida et d’organisations défendant les travailleurSEs du sexe. Les signataires font semblant d’ignorer que le candidat socialiste répondait à un site de lutte contre le sida. Elles font (...) [la suite]

5 avril 2012

Communiqué interassociatif

Sida : deux représentants de l’UMP sacrifient une fois de plus les prostituéEs à leur obscurantisme sécuritaire et à leur stratégie électoraliste

Jeudi dernier, deux secrétaires nationaux de l’UMP, Bruno Beschizza 1 et Sébastien Huygue 2, ont condamné la proposition faite par François Hollande de supprimer la pénalisation du racolage passif. Il s’agit pourtant d’une demande des associations de lutte contre le sida, des associations de santé communautaire et du STRASS, syndicat du travail sexuel. Nous condamnons la rhétorique sécuritaire et obscurantiste de ces deux représentantEs de l’UMP. [la suite]

21 mars 2012

Communiqué d’Act Up-Paris - Grisélidis - STRASS

2003 – 2012 - LOI SUR LE RACOLAGE : DÉGAGE !

Les associations appellent à manifester pour la date anniversaire de la loi de pénalisation du racolage du 18 mars 2003. [la suite]

17 décembre 2011

Appel à manifester du STRASS, syndicat du travail sexuel

Journée Internationale de lutte contre les violences faites aux travailleurSEs du sexe et aux prostituéEs

Manifestation // samedi 17 décembre 2011 // Départ Place Pigalle (Paris) à 14H

TravailleurSEs du sexe, prostituéEs, et alliéEs, nous manifesterons le 17 décembre pour dénoncer les violences que nous subissons. [la suite]

6 décembre 2011

6 décembre - 15 h - Place Edouard Herriot - Assemblée nationale

Rassemblement contre la pénalisation des clients des travailleurSEs du sexe

Les députéEs s’apprêtent à réaffirmer la position abolitionniste de la France pour imposer ensuite cette mesure, au mépris de la parole, des droits et de la santé des prostituéEs et contre toutes les recommandations de la lutte contre le sida. [la suite]

5 décembre 2011

Courrier interassociatif envoyé aux députéEs

La résolution abolitionniste, nouvelle violence envers les travailleurSEs du sexe et les prostituéEs

Le 28 novembre dernier, le collectif Droits et Prostitution et d’autres associations envoyaient aux députéEs un courrier expliquant leur inquiétude face à la façon dont la représentation nationale se saisit de la question du travail du sexe et de la prostitution. [la suite]

1er décembre 2011

Action 130 - revendications

des putains de droits

L’ensemble des droits sociaux doit être accordé aux travailleurSEs du sexe [la suite]

29 novembre 2011

des travailleurSEs du sexe devant l’Assemblée Nationale

Le Strass, Act Up-Paris, Aides et les Amis du bus des femmes manifestent devant l’Assemblée Nationale tandis qu’une convention abolitionniste se tient à l’intérieur, au mépris de la parole des premierEs concernéEs. [la suite]

16 novembre 2011

STRASS, Act Up-Paris, Étudions gayment

Putes violentées pendant la manifestation contre violences faites aux femmes

Le samedi 5 novembre 2011, plusieurs milliers de personnes défilaient contre les violences faites aux femmes. [la suite]

3 novembre 2011

Les putes ne sont pas des femmes ?

Act Up-Paris exige que les signataires de l’appel du CNDF contre les violences faites aux femmes prennent une position ferme et précise sur la pénalisation des clientEs de la prostitution [la suite]

1er septembre 2011

Action 129 - mini-dossier

les lois, celles et ceux qui les font, et nous

Les décrets, amendements et autres lois, discutées plus ou moins obscurément au Parlement, ont souvent des impacts décisifs sur nos vies. Tandis que le Sénat s’apprête à se renouveler (et potentiellement à basculer à gauche) et que les législatives approchent, retour sur quelques dossiers en cours et sur leurs conséquences en termes de lutte contre le sida. [la suite]

14 juillet 2011

Concert pour l’égalité

jeudi 14 juillet // 14h-23h // Champ de Mars

Le 14 juillet, Act Up-Paris sera présente sur le village associatif du concert gratuit organisé par SOS Racisme. [la suite]

22 juin 2011

Collectif Droits & Prostitution

Une alliance de tous bords contre les prostituées

Ce 20 juin 2011 a été rendue publique une proposition de résolution pour réaffirmer la position abolitionniste de la France en matière de prostitution. [la suite]

21 juin 2011

Des députéEs responsables de violences contre les travailleuses du sexe

Une proposition de résolution en faveur de l’abolition de la prostitution a été déposée le 20 juin 2011 à l’Assemblée nationale par des députéEs de droite et de gauche. Ce texte vise à préparer le terrain à une proposition de loi ayant pour objectif de pénaliser les clients des travailleurSEs du sexe . Depuis la fin de l’année 2010, une campagne visant à prohiber le travail du sexe est organisée, avec comme cheffe de file Danièle Bousquet. Cette dernière a multiplié les déclarations en faveur d’une (...) [la suite]

2 juin 2011

Manifestation des travailleur-se-s sexuel-le-s

jeudi 2 juin // 14H // Pigalle

[la suite]

19 avril 2011

Le STRASS, le Collectif Droits & Prostitution et Act Up-Paris

Prostitution : pénaliser le client, c’est attenter à la dignité des femmes

La mission parlementaire de l’Assemblée nationale sur la prostitution a rendu son rapport. Sa présidente, Danièle Bousquet (PS) s’allie à l’UMP pour préconiser la pénalisation des clients [la suite]

12 avril 2011

Dossier de presse

Danielle Bousquet fera-t-elle aux travailleurSEs du sexe et à leurs clientEs ce que Laurent Fabius a fait aux transfuséEs et aux hémophiles ?

Demain, la mission d’information parlementaire de l’Assemblée nationale sur la prostitution rendra public son rapport. Pour sa présidente, la députée PS Danielle Bousquet, cette mission aura été avant tout le prétexte pour promouvoir la seule mesure législative qui compte à ses yeux : la pénalisation des clients. [la suite]

4 avril 2011

L’Union Nationale des Associations de Lutte contre le Sida (UNALS) et Act Up-Paris

Pénaliser les clients nuit gravement à la santé des prostituéEs

Ce 30 mars 2011, Roselyne Bachelot-Narquin, ministre des Solidarités et de la Cohésion Sociale, s’annonçait « très solennellement » « favorable à la pénalisation des clients » des travailleurSEs du sexe. [la suite]

1er avril 2011

Féminismes, sexe, grabuge & VIH

Pénaliser les clients de travailleurSEs du sexe est contre-productif

Depuis la création en France du délit de racolage passif en 2003, les conditions d’exercice des prostituéEs n’ont cessé de se dégrader  : hausse des violences, stigmatisations, arrêtés municipaux écartant les sexworkers des centres-villes et lieux de passage… Aujourd’hui, des politiques de tous bords souhaitent renforcer encore un peu plus cet arsenal répressif en pénalisant le client. [la suite]

8 mars 2011

8 mars, journée des droits des femmes :

Comment parler de féminisme sans parler de sida ?

À l’échelle mondiale, près de la moitié des personnes vivant avec le VIH sont des femmes. Lors d’un rapport sexuel homme / femme, la femme est 3 à 6 fois plus susceptible d’être contaminée. [la suite]

19 décembre 2010

17 décembre : Journée internationale contre les violences faites aux travailleurs du sexe

Le PS veut-il continuer d’accroître les violences ?

En février ou mars devrait paraître le rapport de la mission parlementaire sur le travail du sexe présidée par la députée PS Danielle Bousquet. Il semble que cette dernière soit déjà en train de préparer le terrain à une proposition qui comporte tous les risques d’une plus grande exposition des travaileurEUSES du sexe à des violences ; tant morales, qu’économiques ou physiques. [la suite]

1er juin 2010

Tapis rouge

les diplôméEs de l’été

Out : Fifa & Gérard Collomb. In : Rudolf Brazda & Helena Paixao et Teresa Pires [la suite]

1er avril 2010

Cadre légal

La loi du 18 mars 2003 relative à la sécurité intérieure (LSI) a inscrit dans le Code Pénal une nouvelle infraction prévue à l’Article L. 225-10-1 : « Le fait, par tout moyen, y compris par une attitude même passive, de procéder au racolage d’autrui en vue de l’inciter à des relations sexuelles en échange d’une rémunération ou d’une promesse de rémunération est puni de 2 mois d’emprisonnement et de 3 750 euros d’amende ». Le délit de racolage est ainsi élargi, il intègre désormais le « racolage passif ». (...) [la suite]

1er avril 2010

Rapports avec les forces de police

De nombreux témoignages rapportés aux associations font état de rapports difficiles entre les travailleurSEs du sexe et les forces de police. Confiscation des préservatifs et des médicaments, insultes racistes et sexistes, chantage, refus d’enregistrer des plaintes pour viol ou agressions de la part de proxénètes ou de clients. Ces agissements sont totalement illégaux. En cas de problèmes avec la police, il faut impérativement contacter les associations. Elles peuvent vous soutenir dans vos démarches (...) [la suite]

1er avril 2010

TravailleurSEs du sexe étrangèrEs.

En plus des dispositions prévues pour les personnes étrangères, trois particularités s’appliquent aux personnes travailleuses du sexe. [la suite]

24 mars 2010

Assises de la prostitution

LSI + Pénalisation du client = Danger sanitaire

Texte lu lors des assises de la prostitution par des militantEs d’Act Up-Paris, d’ARCAT et de l’UNALS [la suite]

juin 2009

Par le sang. Par le sperme. Par la loi.

Santé répression

Le slogan choisi par Act Up-Paris pour la manifestation du 1er décembre 1997 (voir ci-dessus), est explicite. En effet, des textes légaux ou réglementaires condamnent certaines personnes à la clandestinité, et les exposent ainsi à plus de risques sanitaires, dont ceux liés au VIH ou aux hépatites virales. [la suite]

avril 2009

Tête haute

Le 20 mars dernier ont eu lieu au théâtre de l’Odéon, les assises de la prostitution, organisées par le collectif « droits et prostitution ». Retour sur deux ateliers, droits sociaux et prévention, et une grande nouvelle, la création du STRASS. [la suite]

5 août 2008

Conférence internationale de Mexico

Chroniques de Mexico (7) : Discours au coin du feu

Où Nicolas Sarozy couvre de ridicule les institutions françaises sans que nous ayons à faire quoi que ce soit.

Ce mardi, l’ensemble des déléguéEs et journalistes de la conférence ont eu, en une matinée seulement, la preuve éclatante que nos critiques concernant la politique française de lutte contre le sida étaient justifiées. Et le plus beau, c’est que nous n’avons pas eu besoin de faire la moindre action pour cela. Le Président de la République s’en est chargé tout seul, couvrant par la même occasion de ridicule l’ensemble du gouvernement français. [la suite]

11 juin 2008

Au Cambodge, des travailleurSEs du sexe séropositifVEs se voient refuser l’accès aux traitements

Action de protestation et de soutien aux travailleurSEs du sexe cambodgienNEs

Ce mercredi 11 juin, des militants d’Act Up-Paris, et à l’occasion de la réunion de haut niveau sur le VIH/sida aux Etats-Unis, ont participé au zap de la mission permanente du Cambodge à New York à l’appel d’ITPC (International Treatment Preparedness Coalition) et aux côtés d’autres organisations et activistes du monde entier. [la suite]

Des photos sont disponibles

6 décembre 2007

Dossier Femmes

5 ans de pression

Le 5 novembre 2007 a marqué le 5ème anniversaire de la Loi pour la sécurité intérieure (LSI) et de la lutte contre la chasse aux prostituéEs et pour l’abrogation de l’article 225-10-1 adopté par le Sénat en 2002. [la suite]

5 novembre 2007

Rassemblement à l’appel du Collectif droits et prostitution

Appel à manifester contre la loi sur le racolage

Lundi 5 novembre 2007 à 18H devant le Sénat, place Paul Claudel

Depuis 2002, des associations de travailleusEs du sexe et des associations les soutenant maintiennent une ferme opposition à la répression de la prostitution. Ainsi nous manifesterons contre la pénalisation du racolage le lundi 5 novembre 2007, devant le Sénat, place Paul Claudel, à 18 H. [la suite]

Des photos sont disponibles

17 mars 2007

Marche pour la défense des droits des travailleurSEs du sexe

Pute Pride

Rendez-vous, à Paris, le samedi 17 mars à 14 heures, Place Pigalle. [la suite]

mars 2007

Contre toute forme de pénalisation des travailleurSEs du sexe

Revenir sur la loi pour la Sécurité Intérieure de mars 2003. [la suite]

21 novembre 2006

Rapport ONUSIDA 2006 : Toujours plus de malades, toujours plus de mortEs

Toujours plus de promesses non tenues

Le rapport de l’ONUSIDA 2006 est, comme chaque année, plus macabre que le précédent. Il dresse d’abord un constat épidémiologique accablant mais il faut surtout y voir un atlas des graves manquements de la communauté internationale. Manquements dans le financement du Fonds Mondial, manquements dans le développement des traitements génériques, manquements en termes de soutien aux stratégies de prévention et notamment à la réduction des risques liés à l’usage de drogue. [la suite]

22 mars 2006

Putepride

Act Up-Paris a soutenu la Putepride organisée par le collectif Les Putes le 18 mars dernier. Infos et photos supplémentaires sur le site du collectif [la suite]

Des photos sont disponibles

1er septembre 2005

"le noir est une couleur"

rencontre avec Marianne, membre du collectif de Vincennes

Depuis l’arrivée au pouvoir de la droite, les prostituéEs ont été la cible privilégiée des forces de police. Et le vote de la Loi pour la sécurité intérieure1 (LSI) de Sarkozy qui, sous couvert de lutte contre la traite et le proxénétisme, a mis en place une véritable chasse légale contre les travailleurSEs du sexe. Les prostituées africaines du bois de Vincennes, qui subissent encore aujourd’hui cette violente répression, se sont mobilisées au sein d’un collectif pour mieux se défendre et faire valoir leurs revendications. Rencontre avec Marianne, membre de ce collectif. [la suite]

1er avril 2005

Loi pour la sécurité intérieure

« Deux ans. Deux ans de notre vie »

La loi pour la sécurité intérieure (LSI) est appliquée depuis deux ans. La semaine du 15 au 20 mars 2005 a été l’occasion pour les prostituéEs, ainsi que les associations d’en dresser un bilan catastrophique et de demander son abrogation. [la suite]

1er avril 2005

Répi prostitution

TravailleurSEs du sexe et VIH

Les Réunions publiques d’information (RéPI) d’Act Up-Paris permettent de confronter l’expérience de malades avec celle de professionnels et de scientifiques. Le 26 janvier dernier, en collaboration avec Cabiria, une association lyonnaise de santé communautaire, initiée par et pour les travailleurSEs du sexe, nous avons organisé une RéPI intitulée « Travailleuses du sexe et VIH ». Diane Gobeil (Cabiria) et Melissa Ditmore (Research for Sex Work Project), entre autres, ont pu affirmer un discours à la première personne et aborder les questions relatives à l’éthique des essais qui leur sont destinés, à l’accès aux soins et à la prévention. Nous publions ici des extraits de leurs interventions. [la suite]

16 mars 2005

sida : la LSI fait le jeu de l’épidémie

Ce soir, mardi 15 mars, 25 militants d’Act Up-Paris ont manifesté devant les locaux de l’Unité de soutien aux interventions territoriales (USIT) pour dénoncer les conséquences désastreuses de la loi pour la sécurité intérieure (LSI) deux après son application et exiger son abrogation. [la suite]

Des photos sont disponibles

13 mars 2005

La loi pour la sécurité intérieure et les prostitué-es : deux ans déjà, deux ans de trop !

Deux ans après la mise en application de la Loi pour la sécurité intérieure (LSI), loi prohibitionniste et ultra-répressive, le groupe interassociatif « Femmes publiques » organise le mardi 15 mars 2005, de 9 heures 30 à 18 heures, à l’Assemblée nationale, une journée pour évaluer l’impact désastreux de cette loi auprès des prostitué-es. [la suite]

1er février 2005

Femmes sous répression

Depuis novembre dernier, Grisélidis (à Toulouse) et Cabiria (à Lyon), associations de santé communautaire avec les travailleuses du sexe, ont de nouveau dénoncé les conséquences désastreuses de la loi pour la sécurité intérieure et exigé son abrogation. [la suite]

28 novembre 2004

La guerre aux femmes bat son plein

Près de 40 femmes prostituées ont été raflées dans les rues de Toulouse dans la nuit du 23 au 24 novembre 2004 par différents corps de police. Les conditions de vies des personnes prostituées ne cessent de s’aggraver depuis la loi de sécurité intérieure (loi Sarkozy) de mars 2003. [la suite]

15 juin 2004

Dossier sexpôle

Connaissez vos ennemiEs

Le débat actuel autour de l’égalité des droits, comme celui sur la criminalisation des prostituéEs, met en évidence les discours stigmatisants qui servent à justifier la répression dont nous, putes, trans, pédés et gouines, sommes l’objet. [la suite]

15 mai 2004

Loi pour la sécurité intérieure, la note se chiffre en vies humaines.

A l’heure où les associations de santé communautaire constatent une augmentation de la séroprévalence du VIH et du VHC chez les prostituéEs, il est indécent de gloser sur un éventuel dispositif d’évaluation de la Loi pour la sécurité intérieure comme le fait Nicolas Sarkozy. Act Up-Paris dresse pour lui un bilan de sa politique prohibitionniste. [la suite]

30 novembre 2003

La méthode Sarkozy

Le 26 septembre lors d’une réunion des préfets, Nicolas Sarkozy a énoncé ses attentes en matière de « lutte contre la prostitution ». Nous revenons sur quelques extraits de ce discours, leurs suites et leurs conséquences. [la suite]

25 juin 2003

Loi Sarkozy : le nettoyage a commencé

La loi pour la sécurité intérieure commence à être appliquée. On constate d’ores et déjà l’impact de des mesures qui en découlent. Une crise sanitaire se profile. Mais cela, Jean-Paul Proust, préfet de police de Paris et Yves Bot, le procureur de la république, s’en foutent. [la suite]

17 juin 2003

Prostituées réprimées = prostituées assassinées

Aujourd’hui lundi 16 juin, Act Up-Lyon zappe Nicolas Sarkozy à l’occasion de sa visite à Caluire et Cuire, ville dans la proche banlieue de Lyon. [la suite]

21 mai 2003

ProstituéEs répriméEs = ProstituéEs assassinéEs

Aujourd’hui, Act Up-Paris zappe Nicolas Sarkozy à l’occasion de la signature du contrat local de sécurité du 17e arrondissement. [la suite]

3 mars 2003

Loi sur la sécurité sécurité intérieure : prostituées, votre élimination programmée

Il aura fallu moins d’un an au gouvernement Raffarin pour élaborer et faire voter un texte de loi ultra-sécuritaire, dont les dispositions font régresser la France de 50 ans et posent les fondements d’un Etat quasi-policier. Dans ce texte, les prostituées sont les premières visées, mais d’autres catégories de la population ont également du souci à se faire. Décryptage de la loi de la honte. [la suite]

23 janvier 2003

Pour le PS, PROSTITUTION = SIDA

Dans Le Monde du 15 janvier 2003, trois députés PS, Danielle Bousquet, Christophe Caresche et Martine Lignières-Cassoux, répondent en ces termes à une tribune co-signée par Marcela Iacub, Catherine Millet et Catherine Robbe-Grillet [la suite]

23 janvier 2003

Le PS, filiale de l’UMP ?

La situation est de plus en plus alarmante pour les prostituéEs. Et à Lyon comme à Paris, les positions défendues par le Parti Socialiste offrent un soutien objectif à la droite sécuritaire. [la suite]

11 janvier 2003

Non à la pénalisation des prostituéEs, non à leur emprisonnement

Lundi 13 janvier 2003 à 10 heures, des associations d’aide aux prostituéEs appellent à une conférence de presse à l’Assemblée Nationale. [la suite]

8 janvier 2003

Prostitution : ce que nous exigeons de la Mairie de Paris

Depuis cet été, nous sommes informés d’exactions policières régulièrement commises à Paris à l’encontre des prostituéEs (aspersion au gaz lacrymogène, confiscation de préservatifs et de traitements, refus d’enregistrer les plaintes pour viol, etc.). [la suite]

6 janvier 2003

Courrier d’Act Up-Paris à Bertrand Delanoë, Maire de Paris

Paris, le 6 janvier 2003 Objet : prostitution à Paris A l’attention de Monsieur Delanoë, Maire de Paris, Monsieur, Depuis cet été, nous avons été informés d’exactions policières commises à l’encontre de prostituéEs. Nous avons été particulièrement alarmés par la confiscation répétée des préservatifs de plusieurs d’entre elles, et des traitements de certainEs, séropositives. Il va sans dire que ce chantage sur la santé des prostituéEs est odieux, et participe de la propagation de l’épidémie de sida. Aussi nous (...) [la suite]

26 décembre 2002

Journal des répressions

Quand on leur parle des pressions qui s’exercent à l’encontre des prostituéEs, des détenuEs ou des étrangerEs, de nombreux responsables politiques font mine de ne rien savoir. D’où ce « journal des répressions ». [la suite]

26 novembre 2002

Des militantEs d’Act Up-Paris ont été insultéEs et frappéEs alors qu’ils interpellaient Anne HIDALGO

Aujourd’hui, lundi 25 novembre, une vingtaine de militantEs d’Act Up-Paris ont interpellé Anne Hidalgo, première adjointe à la Mairie de Paris chargée d’un état des lieux sur la prostitution. [la suite]

26 novembre 2002

Comme Nicolas Sarkozy, Anne Hidalgo prend les prostituéEs pour cible et fait le jeu de l’épidémie de sida

Aujourd’hui, lundi 25 novembre, une vingtaine de militants d’Act Up-Paris ont interpellé Anne Hidalgo, première adjointe à la Mairie de Paris chargée d’un état des lieux sur la prostitution. [la suite]

24 novembre 2002

la prostitution motorisée, prétexte à la stigmatisation

« La prolifération de la prostitution motorisée est aussi un danger permanent pour la santé publique. Des contrôles sanitaires, effectués sur les prostituées, ont montré que 40% d’entre elles étaient séropositives. » Ces formules - dont il n’est tiré aucune conclusion en termes de prise en charge sanitaire et de mesures de prévention - sont extraites des attendus du projet de loi de P. Beaudoin, député UMP, contre l’utilisation des véhicules pour la prostitution. [la suite]

30 octobre 2002

Appel à manifester pour les droits de toutes les personnes prostituées et contre le projet de loi Sarkozy

Nicolas Sarkozy veut foutre la liberté en garde à vue, les putes en zonzon, la France au garde à vous et la tolérance face au peloton d’éxécution. A cela, nous devons répondre républiquement NON ! [la suite]

22 octobre 2002

Lettre ouverte à Anne Hidalgo

Act Up-Paris et Les Verts ont adressé le courrier suivant à Anne Hidalgo, adjointe au Maire de Paris. [la suite]

21 octobre 2002

Journal de répression

violences faites aux prostitué(e)s à Lyon

Depuis mai 2002, Cabiria, une association de santé communautaire, tient la main courante des violences faites aux prostitué(e)s de Lyon. La police de M. Sarkozy y rivalise avec celle de M. Collomb (maire PS de la ville). Riverains et commerçants font des rêves de milice. Les communautés se déchirent. Journal d’une insécurité. [la suite]

29 septembre 2002

quartiers nettoyés, prévention en danger

Des années de travail de prévention risquent d’être anéanties par des mesures répressives, violentes et stigmatisantes à l’encontre des prostituéEs. Contrôles d’identité incessants, intimidations, verbalisations, insultes racistes et sexistes, rafles, expulsions, abus de pouvoir, tel est depuis quelques mois le quotidien des travailleurs et travailleuses du sexe. Depuis l’arrivée de la droite au pouvoir, la répression et le harcèlement policier envers les prostituéEs, déjà entamés sous le gouvernement (...) [la suite]

29 juillet 2002

Halte à la vague de répression et aux arrêtés municipaux anti-prostitution !

Communiqué interassociatif

Plusieurs villes de France, Aix-en-Provence, Orléans, Strasbourg et Metz ont déjà fait les frais de la politique insufflée par le nouveau ministre de l’intérieur, Monsieur Sarkozy. Des arrêtés municipaux ont été pris contre les personnes prostituées et les Sans Domicile Fixe sous le faux prétexte de lutter contre les réseaux de proxénètes et contre la pauvreté. [la suite]

30 mai 2002

Criminaliser les prostitué-es, c’est les mettre en danger.

Communiqué interassociatif PASTT - Act up-Paris

Rassemblement en soutien aux prostituées victimes de la répression Mardi 4 juin, 23 h 30, Rond Point de Boulogne M° Porte d’Auteuil [la suite]

mai 2000

AG des femmes

femmes et sida : nous sommes vivantes et belles

La commission femmes de Act Up organisait le 28 mars 2000 une Assemblée Générale sur le thème « Femmes et sida » à laquelle avaient été invitées les associations et les personnes qui se reconnaissent dans la lutte pour les droits des femmes et/ou dans la lutte contre le sida. [la suite]

17 juillet 1999

M6 traque les malades du sida

Entre cynisme et bêtise : Hervé Bourges répond à Act Up-Paris

Interpellé par Act Up-Paris à propos de l’émission « Zone Interdite » diffusée le 6 juin dernier sur M6, le président du CSA nous répond qu’il s’étonne que nous ayons pu trouver choquant le reportage intitulé « La filière équatorienne ». [la suite]

15 juin 1999

M6 Proxénète

L’émission Zone Interdite intitulée " La filière Equatorienne " diffusée sur M6 dans la semaine du 06 au 11 juin a, une fois de plus, été l’occasion de mises en scène sordides sur les transsexuel(le)s et les prostitué(e)s. [la suite]

Les rubriques liées au sujet

Cadre légal de l’activité prostitutionnelle

[la suite]

les travailleuses et travailleurs du sexe

La législation française tient une position abolitionniste face à l’activité prostitutionnelle, c’est-à-dire qu’elle refuse toute réglementation de la prostitution. Il n’existe donc pas de droits spécifiquement ouverts pour cette activité : les personnes prostituées sont censées bénéficier des dispositifs de droit commun, mais des obstacles interviennent fréquemment dans l’accès aux droits. Avant toute démarche, n’hésitez pas à vous renseigner auprès des associations de soutien ou des permanences sociales et juridiques d’arrondissement. Beaucoup d’entre elles peuvent vous accompagner dans vos démarches (...) [la suite]

Les brèves liées au sujet

30 novembre 2003

La police contre la prévention

Un soir, il y a deux semaines, à une porte de Paris, des policierEs ont confisqué leurs préservatifs et produits de beauté à des prostituéEs, « juste pour faire chier » selon un travailleur social. En usurpant ainsi leur seule protection contre le sida, ces agentEs de police se rendent coupables de (...) [la suite]

Les adresses utiles

STRASS - Syndicat du Travail Sexuel

mail : contact AT strass-syndicat.org

Site web : http://www.strass-syndicat.org

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]