AG pour le droit des malades et des personnes handicapées

Les articles liés au sujet

1er décembre 2004

Edito

La réélection de Georges W. Bush est une catastrophe qui consterne les activistes du monde entier. L’administration républicaine est l’ennemi acharné des séropositifVEs et des malades du sida. Les financements américains dédiés à la lutte contre la pandémie servent à mettre en place des programmes de « prévention » fondés sur l’abstinence et la fidélité, dont on connaît l’inefficacité en termes de contrôle de l’épidémie. En outre, l’Administration Bush est inféodée aux intérêts de l’industrie pharmaceutique, qui finance en grande partie ses campagnes : d’où la politique des Etats-Unis en matière de propriété intellectuelle, ou leur volonté de bloquer toute possibilité d’échanges ou de production locale de médicaments génériques. Cette volonté se manifeste au cours des négociations sur les accords internationaux (comme avant le sommet de Cancun, en septembre 2003) ou dans les pressions qu’ils exercent par le biais d’accords bilatéraux encore plus contraignants pour le droit des génériques. [la suite]

Des photos sont disponibles

9 novembre 2004

Sida : combien coûtent nos vies ?

Assemblée Générale pour le droit des malades et des personnes handicapées

Lundi 29 novembre 2004 à 20 heures, Act Up-Paris organise une assemblée générale pour le droit des malades et des personnes handicapées et convie les associations de lutte contre le sida, mais aussi les associations travaillant sur d’autres pathologies ou handicaps à faire émerger une parole collective sur des droits que le gouvernement et la droite remettent en question. [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]