Sida, un glossaire

Accueil du site > enfuvirtide (T20)

enfuvirtide (T20)

Antirétroviral, inhibiteur de la fusion entre la membrane cellulaire et l’enveloppe du virus. Il est commercialisé sous le nom de Fuzéon®.

Les articles liés au sujet

mai 2009

Et toujours

EASIER

ANRS 138 + (recherche publique)

L’essai Easier (ANRS 138) avait pour objectif principal de comparer entre 2 groupes la proportion de personnes en échec virologique entre l’inclusion et la 24ème semaine, c’est-à-dire évaluer si la simplification du traitement (remplacer l’enfuvirtide/ Fuzéon® par le raltégravir/Isentress®) permet de maintenir une charge virale en dessous de 400 copies/mL. [la suite]

mai 2007

"Pour participer à cet essai, vous devez avoir reçu et lu la notice d’information patient"

Easier

Essai ANRS 138 Recherche publique

Essai randomisé de non infériorité comparant une stratégie de maintien des antirétroviraux en cours à une stratégie de substitution de l’enfuvirtide par un inhibiteur de l’intégrase raltégravir chez des séropositifs ayant une charge virale inférieure à 400 copies/mL. [la suite]

31 décembre 2006

Quand Roche met la pression

Le Fuzéon®, seul inhibiteur de fusion disponible actuellement sur le marché des antirétroviraux va peut-être connaître une petite révolution. [la suite]

30 octobre 2003

Zoom

Chronique de bénéfices étudiés

Objet des revendications des associations de malades Fuzéon® (enfuvirtide) plus connu sous le nom du T-20 est enfin disponible en pharmacie hospitalière. Voici quelques informations complémentaires aux nombreux articles écrits dans Protocoles depuis plusieurs années. [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]