Sida, un glossaire

Accueil du site > générique

générique

Médicaments génériques : selon l’OMS, c’est un produit pharmaceutique interchangeable avec le produit de marque (dont il conserve la DCI), et qui est généralement fabriqué sans licence de la compagnie détentrice du brevet. Il s’agit d’une copie qui peut être commercialisée lorsqu’il n’y a pas de brevet déposé dans le pays sur le produit de marque ; lorsque le brevet a expiré ; lorsqu’il n’existe pas de législation protégeant la propriété intellectuelle ; lorsqu’une licence volontaire ou obligatoire a été accordée pour permettre de contourner le brevet. Dans ce document, le terme désigne les copies de médicaments vendues moins chères que les versions de marque, généralement parce qu’aucun brevet n’a été déposé pour protéger le médicament de marque ou parce qu’il n’existe pas de législation en place. Ceci n’empêche pas que dans d’autres pays des brevets aient été déposés interdisant la commercialisation de concurrents génériques aux médicaments de marques.

Le générique est en général vendu moins cher. Aujourd’hui, la fabrication et la mise sur le marché des médicaments génériques dans les pays pauvres reste un problème politique et économique mondial d’importance capitale.

Voir brevet

Les articles liés au sujet

8 February 2012

Global Week of Action against EU/India FTA

Act Up-Paris confront Karel De Gucht on ACTA and EU-India FTA

European Commission’s trade policies threaten access to medicines across the developing world

Supporting the ongoing Global Week of Action on the EU-India FTA, Act Up-Paris today confronted the European Commission for Trade, Karel de Gucht at a “Civil Society dialogue on Trade, Growth and development” at the European Commission. [la suite]

1er décembre 2011

Action 130 - revendications

accès universel

défense et promotion des génériques, triplement de la contribution française au Fonds mondial, défense des droits humains, ... pour un accès universel au traitement. [la suite]

28 novembre 2011

Novartis en Inde doit mettre fin à sa politique meurtrière

Demain, à New Delhi, se déroule la prochaine audience du procès opposant le gouvernement indien à la firme pharmaceutique Novartis. Si Novartis gagne ce procès, la capacité pour l’Inde de produire des génériques à bas prix sur des nouvelles molécules sera fortement menacée. Il s’agit d’une véritable déclaration de guerre aux malades du monde entier. Act Up-Paris condamne fortement la politique menée par le vautour Novartis. A la veille de ce procès, nous appelons à nouveau Novartis à mettre fin à sa (...) [la suite]

9 August 2011

Access to generics :

Will Fillon, Baroin, Lellouche, Juppé, Raincourt, Leonetti, Bertrand and Berra continue to betray a Presidential promise ?

Last July, 580 000 people died of AIDS, Tuberculosis and Malaria

The government must take action to support the access to generics without delay and call to order the European Commission on its mandate. Copy = Life After many meetings, many documents, e-mails, letters and press releases sent by Act Up-Paris, and after a decision made by President Nicolas Sarkozy on April 7th to organize an ’inter-ministerial’ meeting to discuss the issue of the future of access to generic medicines, and as the current negotiations in Brussels threaten the access to the (...) [la suite]

9 août 2011

Accès aux génériques :

Fillon, Baroin, Lellouche, Juppé, Raincourt, Leonetti, Bertrand et Berra, vont-ils continuer à trahir une décision présidentielle ?

En juillet, 580000 personnes sont mortes du sida, de la tuberculose et du paludisme.

Le Premier Ministre et les ministres doivent soutenir les génériques, mettre en oeuvre une décision présidentielle d’il y a 4 mois, et rappeler à l’ordre la commission européenne sur son mandat. Copie = Vie Après de nombreuses réunions, et une décision prise par le Président de la République le 7 avril dernier, de convoquer une réunion interministérielle pour parler de la question des médicaments génériques, et des nombreux accords négociés par Bruxelles qui les menacent, Act Up-Paris relance encore une (...) [la suite]

8 juin 2011

Session Spéciale des Nations-Unies sur le VIH/sida

Marche à New York pour l’accès aux traitements

Des centaines d’activistes venus du monde entier ont manifesté à New York pour appeler les pays riches à tenir leurs promesses et à ne pas reculer sur les objectifs d’accès aux traitements. [la suite]

Des photos sont disponibles

7 juin 2011

Act Up-Paris - Aides - Coalition PLUS

30 ans du sida : la France prive l’ONU des moyens de ses ambitions

Session spéciale des Nations Unies sur le VIH/sida

Hier à New York, les négociations de l’ONU sur la Déclaration contre la pandémie du sida sont entrées dans leur dernière ligne droite. La France s’est opposée à ce que la communauté internationale prenne un engagement ferme à mobiliser les moyens financiers nécessaires à la réalisation de cet objectif sanitaire. Nos associations dénoncent la duplicité meurtrière de la France. [la suite]

26 avril 2011

L’Élysée répond à Act Up-Paris

Dans un courrier daté du 21 avril, l’Élysée répond à Act Up-Paris par la voix de son chef de cabinet, Guillaume Lambert, sur la question des médicaments génériques [la suite]

7 avril 2011

Réunion Sarkozy pré G8 G20 avec les ONG

Sarkozy doit s’engager pour les génériques

Le sommet du G8 se tiendra en mai prochain à Deauville sous la présidence française. Ce jeudi 7 avril 2011, le Président de la République a reçu des ONG (dont Greenpeace Act Up-Paris, Médecins sans frontières, Oxfam-France, Sidaction) lors d’une réunion de travail pré-G8. [la suite]

6 avril 2011

L’Inde se prononce officiellement pour continuer à promouvoir l’accès aux médicaments essentiels

Sidaction, Act Up et AIDES se réjouissent de l’annonce officielle du Ministre du Commerce et de l’Industrie Indien. M. Shri Anand Sharma se positionne en faveur de l’accès aux médicaments génériques pour les malades des pays pauvres. Sidaction, Act Up-Paris et Aides appellent l’Union Européenne et la France, en tant que membre de l’Union, à en faire autant. [la suite]

1er avril 2011

Guerre aux Labos

La politique européenne tue

Les accords de libre-échange menacent les génériques et donc l’accès aux soins. [la suite]

1er février 2011

Edito

Le 7 février, Gérald Sanchez, militant d’Act Up de longue date est mort du sida, d’une hépatite C et de notre système de santé. Infatigable, Gérald, comme tant d’autres personnes co-infectées, ne serait pas mort si l’industrie pharmaceutique avait fait du développement de nouvelles molécules anti-VHC une priorité, et si elle avait ouvert ses essais à d’avantage de personnes co-infectées. Mais les labos préfèrent limiter les places pour améliorer les résultats des essais et obtenir rapidement une (...) [la suite]

Des photos sont disponibles

31 janvier 2011

Pour étouffer notre combat contre l’accord ACTA, Bercy menace Act Up-Paris d’une plainte

Deux conseillers techniques de Bercy nous mettent en demeure de retirer de notre site un communiqué qui dénonce le traité sur la contrefaçon ACTA. Ils annoncent qu’ils vont poursuivre devant la juridiction pénale tout auteur ou complice de ce qu’ils estiment être une diffamation. Cette démarche juridique dont est la cible Act Up-Paris dissimule bien mal la volonté politique de faire taire toute critique contre un traité élaboré dans la plus grande opacité, sans aucun contrôle démocratique, et dont les conséquences en matière d’accès aux traitements et de libertés fondamentales seront catastrophiques. [la suite]

3 octobre 2010

ACTA conclu : une atteinte grave à la démocratie et à l’accès aux médicaments

L’annonce de la validation d’ACTA est un camouflet pour la démocratie et une mise en danger grave des malades des pays pauvres. [la suite]

18 août 2010

Act Up-Paris & la Quadrature du Net

Santé, Internet : la comédie de l’ACTA a assez duré

Les négociateurs de l’ACTA se réunissent à nouveau à Washington, pour un round de discussions sur cet accord international anti-contrefaçon. Des divergences majeures subsistent entre les États-Unis et l’Union Européenne, preuve qu’il est urgent de repenser intégralement droit d’auteur et brevets au lieu de bricoler en secret un accord illégitime. À l’inverse, cette réunion en plein mois d’août en dit long sur la volonté des négociateurs de passer en force, en toute opacité, un accord qui aura des conséquences graves sur l’accès à la santé et les libertés fondamentales sur Internet. [la suite]

21 juillet 2010

Conférence de Vienne

Miss Pharma’s Pet Song

Miss Pharma’s Pet, alias Melle Toutou-des-Labos, a chanté la chanson suivante sur le stand de la Commission européenne, puis lors d’une session d’un repésentant de la DG Trade. L’air est celui de "Barbie Girl" d’Aqua. I am Miss Pharma’s Pet In a patents world Without generics It’s fantastic Pharma controls my head Everything what I say Their positions My convictions I keep saying That patents Help to fund research No matter If it is pure bullshit Patents help Pharma to Make huge (...) [la suite]

1 July 2010

ACTA calls to urgently rethink patents and copyright

Luzern, July 1st 2010 - The 9th round of the Anti-Counterfeiting Trade Agreement (ACTA) negotiations just ended in Luzern, Switzerland. [la suite]

1er juillet 2010

ACTA : Urgence à repenser brevets et droit d’auteur

Communiqué de plus de 40 associations de lutte contre le sida, groupements de consommateurTRICEs et acteurRICEs de l’Internet, suite aux négociations sur ACTA qui viennent de s’achever à Luzerne (Suisse) [la suite]

28 June 2010

Act Up-Paris & La Quadrature du Net

The ACTA casino must be closed

Luzern, 28th june, 2010 - A new round of negotiations of the anti-counterfeiting trade agreement (ACTA) is beginning today between 11 negotiating parties -including the EU- in Luzern, Switzerland. All around the world, organizations of concerned citizens, people living with HIV, and academics urge governments to renounce to this illegitimate agreement. [la suite]

28 juin 2010

Act Up-Paris & La Quadrature du Net

Le casino de l’ACTA doit fermer

Lucerne, Suisse, 28 juin 2010. Un nouveau round de négociations du traité sur la contrefaçon (ACTA) commence aujourd’hui. A travers le monde, des associations citoyennes et de personnes vivant avec le VIH, et des chercheurs somment la France et l’Union Européenne de renoncer à cet accord illégitime. [la suite]

Des photos sont disponibles

22 avril 2010

En signant ACTA, la France condamnerait l’accès aux médicaments génériques dans les pays en développement

Sous la pression du parlement européen et de la société civile, la commission européenne (CE) a rendu public hier, mercredi 21 avril 2010, les documents de travail des accords sur la contrefaçon (ACTA). [la suite]

1er avril 2010

En bref

Des génériques et des vies, pas des profits

Des traitements pour touTEs. [la suite]

1er avril 2010

Zap du mois

L’inde sacrifie son industrie des génériques

Le 28 avril, Act Up-Paris manifestait devant l’ambassade de l’Inde à Paris pour protester contre les accords de libre échange entre l’Inde et l’Union Européenne. Au même moment, à Bruxelles, l’Inde s’apprêtait à céder aux desiderata de la commission européenne et des intérêts de son industrie pharmaceutique. L’Inde doit défendre les malades , comme la commission européenne doit renoncer immédiatement à ces négociations et cesser de se targuer de sa contribution au Fonds Mondial pour justifier des accords inacceptables qui mettent en danger la vie de millions de personnes. [la suite]

29 mars 2010

Production, exportation, achat de génériques menacés

Patrice Debré, après l’inaction : la démission !

Act Up-Paris est présente à la 5e conférence francophone à Casablanca. Compte-tenu des positions de la France, il est insupportable d’y voir parader son ambassadeur sida. [la suite]

16 février 2010

Sanofi-Aventis : des bénéfices indécents que l’État doit taxer

Sanofi-Aventis a annoncé un bénéfice record pour l’année 2009 qui montre bien que les prix imposés par l’industrie pharmaceutique n’ont rien à voir avec les coûts réels. Act Up-Paris dénonce le double jeu criminel de l’industrie pharmaceutique et ses pressions sur les gouvernements qui impactent directement les décisions prises en matière de santé publique. [la suite]

juin 2009

Les pays riches comptent leurs sous, les pays pauvres comptent leurs morts

L’Onusida estime que le nombre de personnes vivant avec le VIH s’élèvera à 33 millions fin 2009. À cette même date, au moins 70 % des personnes qui auraient besoin d’un traitement n’y auront pas accès. Les premiers responsables ? Les grands laboratoires de marques, qui imposent des prix exorbitants et s’opposent à la concurrence des génériques, mais aussi les pays riches, parmi lesquels la France, dont les contributions financières à la lutte contre le sida dans les pays du Sud restent totalement insuffisantes, et qui font pression pour que les pays pauvres n’aient pas recours aux médicaments génériques. [la suite]

janvier 2009

Actualités des traitements

Cette rubrique traite de l’actualité des traitements (AMM, ATU, passage en ville, interactions) et a pour but d’informer de l’évolution des mises à disposition des traitements VIH, d’avertir des dernières alertes, de faciliter une étape généralement fastidieuse : le retrait des traitements. [la suite]

3 août 2008

Conférence internationale de Mexico

Chroniques de Mexico (2) : avant l’ouverture

Réunions activistes, zap BMS et session prévention

Où le travail commence sur les chapeaux de roue, où on parle de médicaments pour enfants et de sexe multipartenaire. [la suite]

avril 2008

Un intérêt mutuel

Le 21 février 2008, Peter Mandelson, commissaire européen au commerce, écrivait au Premier ministre de Thaïlande pour le menacer, si le pays continuait à émettre des licences obligatoires, comme le lui permet pourtant le droit international, faire sauter des brevets sur des médicaments vitaux, produire ou importer des génériques, moins chers, et soigner plus de malades. [la suite]

avril 2008

Que vaut la vie d’unE toxico en Thaïlande ?

Le 4 avril dernier, nous occupions l’office de tourisme de Thaïlande. Nous entendions protester d’une part contre la remise en cause de l’accès aux génériques, mais aussi manifester notre colère à l’encontre des exécutions en masse d’usagerEs de drogue dans ce pays. [la suite]

14 février 2008

Chaiya Sasomsap ne doit pas reculer face au lobby pharmaceutique

Depuis janvier 2008, la Thaïlande a un nouveau ministre de la Santé : M. Chaiya Sasomsap, qui sous la pression des firmes pharmaceutiques, a annoncé son intention de revenir sur les licences obligatoires émises par le précédent gouvernement. [la suite]

30 October 2007

Bernard Kouchner in Thailand : siding with Big Pharma or siding with people with AIDS ?

Today, Tuesday, October 30th, Bernard Kouchner, the French Minister of Foreign Affairs, will travel to Thailand. As a former humanitarian doctor, Bernard Kouchner is going to have to take sides. Will he support the big pharmaceutical companies, or on the contrary will he stand by the Thai patients in their fight for affordable generic drugs ? [la suite]

30 octobre 2007

Kouchner en Thaïlande : dans le camp des laboratoires, ou dans le camp des malades ?

Aujourd’hui, mardi 30 octobre, le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner se rendra en Thaïlande. En tant qu’ancien médecin humanitaire, Bernard Kouchner devra choisir son camp : soutenir les grands laboratoires pharmaceutiques, ou soutenir les malades thaïlandaiSEs dans leur quête de médicaments génériques abordables. [la suite]

22 février 2007

Accès aux médicaments et propriété intellectuelle

Sortir de l’impasse : la voie du patent pool

1. 5 ans après l’accord de l’OMC à Doha, où en est l’accès aux médicaments ? Le 14 novembre 2001, la Déclaration de Doha officialisait le pouvoir des PED de lever le monopole de brevet couvrant un médicament, en émettant une « licence obligatoire ». Depuis cette date, moins d’une dizaine de PED ont officiellement utilisé la licence obligatoire, et ces licences n’ont concerné qu’un ou deux médicaments VIH, sur les 18 médicaments existant. D’après les données recueillies et publiées par l’OMS, en 2007, 74% (...) [la suite]

20 février 2007

Unitaid en pleine contradiction vis-a-vis des génériques

L’initiative Unitaid, lancée le 19 septembre dernier par le Brésil, le Chili, la France, la Norvège et le Royaume-Uni, affichait l’objectif de faire baisser les prix des médicaments pour les grandes pandémies le plus vite et le plus massivement possible pour les pays en développement. [la suite]

30 novembre 2006

Unitaid en pleine contradiction vis-a-vis des génériques

Philippe Douste-Blazy et Bill Clinton doivent réagir

Suite à l’annonce de Philippe Douste-Blazy et Bill Clinton en Inde sur les antirétroviraux pédiatriques d’Unitaid, et à l’occasion de la tenue à Genève les 29-30 novembre du Conseil d’administration d’Unitaid, Act Up-Paris appelle Philippe Douste-Blazy, ministre des Affaires étrangères et Président d’Unitaid, et Bill Clinton, parrain d’Unitaid, à agir pour remédier aux contradictions immédiates auxquelles cette initiative fait face. [la suite]

7 novembre 2006

Dossier de presse d’Act Up-Paris

Cinq ans après, l’accord OMC sur l’accès aux médicaments est un échec

Les candidatEs à la présidence de la République doivent s’engager

Le 14 novembre 2001, la conférence ministérielle de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), réunie à Doha (Qatar), adoptait une « Déclaration sur la propriété intellectuelle et la santé ». Selon les termes de cette déclaration, les pays en développement étaient autorisés à contourner les monopoles liés aux brevets, lorsque cela est nécessaire pour assurer l’accès aux médicaments pour l’ensemble de leurs populations.
Cinq ans après, selon des chiffres de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 74% des médicaments anti-sida sont sous monopole et 77% des AfricainEs n’ont toujours pas accès aux traitements antirétroviraux. [la suite]

- English translation available Five years later, the WTO deal on access to medicines is a failure

7 novembre 2006

Reference documents

5 years later, the WTO deal on access to medicines is a failure

- 1. Raw WHO table on list of ARVs registered in every country ;
- 2. Analysis of WHO table showing, per country, number of ARVs available, number of ARVs under competition/monopole, and percentage thereof ;
- 3. Definitions and methodology for analysis of the WHO table ;
- 4. Press release by Indian generic ARV maker Cipla on 5th anniversary of Doha Declaration. [la suite]

7 novembre 2006

Press kit

Five years later, the WTO deal on access to medicines is a failure

G8 leaders must step up

On November 14, 2001, the World Trade Organization’s ministerial conference in Doha, Qatar, agreed on a deal for access to medicines : the « Doha Declaration on TRIPS and Public Health ». According to this deal, developing countries would henceforward be allowed to bypass drug patent monopolies that stop the flow of cheap generic medicines from countries like India into regions like Africa.
Five years later, according to data published by the World Health Organization, 74% of AIDS medicines are still under monopoly and 77% of Africans still have no access to AIDS treatment. [la suite]

7 novembre 2006

Documents de référence

Cinq ans après, l’accord OMC sur l’accès aux médicaments est un échec

- 1. Tableau brut de l’OMS listant les ARV disponibles dans chaque pays en développement ;
- 2. Analyse du tableau brut de l’OMS faisant apparaître, pour chaque pays, le nombre d’ARV disponibles, le nombre d’ARV sous concurrence/monopole, et le pourcentage résultant ;
- 3. Définitions et méthodologie relative à l’analyse du tableau brut de l’OMS ;
- 4. Communiqué de presse des laboratoires génériques Cipla à l’occasion du 5ème anniversaire de la Déclaration de Doha (anglais). [la suite]

- English translation available 5 years later, the WTO deal on access to medicines is a failure

novembre 2006

Les présidentiables socialistes tiendront-ils/elle les engagements du G8 pour arrêter l’hécatombe du sida ?

Le 7 juillet 2005, le Président de la République et les autres dirigeantEs du G8 se sont engagés, au sommet de Gleneagles, à atteindre l’accès universel au traitement du sida d’ici 2010. L’OMS avait révélé en 2004 que cet objectif est techniquement atteignable, si la volonté politique suit. La pandémie de sida, qui a déjà fait plus de 37 millions de mortEs, dont 3 millions rien qu’en 2006, est ainsi devenue, officiellement, une hécatombe arrêtable. [la suite]

15 août 2006

Act Up-Paris, Aides, Sidaction et Solidarité Sida

sida : les associations appellent M. Philippe Douste-Blazy à ne pas gaspiller l’argent d’UNITAID

Act Up-Paris, Aides, Sidaction et Solidarité Sida lancent un appel au gouvernement français à l’occasion de la conférence de presse du ministre de la Santé, M. Xavier Bertrand à Toronto. Les associations exigent du gouvernement, et en particulier de M. Philippe Douste-Blazy, qu’ils garantissent que l’initiative UNITAID soit en mesure d’acheter les médicaments anti-VIH les moins chers, et ainsi soigner le plus de malades possible. [la suite]

18 juillet 2006

UNITAID : Des médicaments génériques pour soigner plus de malades

Aujourd’hui et demain se déroulent au Palais des Congrès de Paris les Journées de la Coopération internationale et du Développement. Ce matin, à l’ouverture, des militants d’Act Up-Paris ont distribué des tracts et des stickers pour interpeller les participants sur la taxe sur les billets d’avion et UNITAID. Parmi eux, Philippe Douste-Blazy a accepté les documents que nous lui tendions en nous assurant (sur le ton de la confidence) qu’il était « pour les génériques ». Nous attendons de lui qu’il le dise publiquement et qu’il traduise cette affirmation en principes concrets pour le fonctionnement d’UNITAID. [la suite]

15 juillet 2006

sida : le G8 ne tient pas son engagement de 2005 de stopper l’hécatombe

Au sommet du G8 de Gleneagles l’année dernière, les leaders du G8 se sont engages a tout mettre en oeuvre pour atteindre, d’ici à 2010, l’accès universel au traitement du sida. En effet, plus 40 millions de personnes sont contaminées par le virus du sida, et celui-ci a déjà fait plus de 25 millions de morts depuis son apparition en 1981.
Or, au cours des 12 derniers mois, les leaders du G8 ont maintenu l’ensemble de leurs politiques qui empêchent la réalisation de l’accès universel. [la suite]

26 février 2006

Anti-Thaksin demonstrations in Bangkok and Paris.

Solidarité avec les séropositifs thaïlandais

Solidarity mobilisation by French AIDS activists

Aujourd’hui dimanche 26 février 2006, les militants d’Act Up-Paris ont accroché un portrait géant du Premier Ministre M. Thaksin Shinawatra sur l’ambassade de Thaïllande à Paris, en solidarité avec les séropositifs thaïlandais qui participent dans leur pays aux manifestations demandant sa démission. Sur le portrait figurait le slogan "aids in thailand : out with thaksin". [la suite]

17 février 2006

Accès aux médicaments

Act Up appelle BMS à ouvrir ses licences volontaires à la concurrence

Le 15 février 2006, le PDG du laboratoire pharmaceutique américain Bristol Myers Squibb, Peter Dolan, a annoncé l’attribution au laboratoire Indien Emcure et au laboratoire Sud-Africain Aspen de licences volontaires pour la fabrication de versions génériques de l’anti-protéase atazanavir. L’atazanavir est à l’heure actuelle l’anti-protéase la plus facile à utiliser (seulement 1 gélule deux fois par jour) et celle présentant le profil de toxicité le plus intéressant (moins de troubles lipidiques, moins de diarrhées) ; l’accès à l’atazanavir est donc crucial pour les malades vivant dans les pays où vivant dans les pays où il est difficile d’accéder à un suivi médical de qualité. [la suite]

23 novembre 2003

Accès aux génériques et propriété intellectuelle

Dans les pays en développement, médecins et malades ne peuvent disposer des tests, traitements ou vaccins dont ils et elles ont besoin faute de pouvoir en payer le prix. L’une des raisons qui explique les prix élevés de ces produits de santé est le monopole que les brevets donnent aux compagnies pharmaceutiques qui les commercialisent. Quel est le lien entre brevets et prix des médicaments ? Quelle est la législation internationale en matière de propriété intellectuelle et quelles en sont les conséquences pour la santé publique ? Comment rendre ces traitements abordables ? Et quelles sont les possibilités au niveau national pour permettre aux populations d’accéder aux médicaments essentiels ? Voici quelques-unes des questions traitées dans notre dossier. [la suite]

- English translation available Acces to Generics and Intellectual Property

1er octobre 2003

OMC, la solution reste à trouver

La « solution » proposée par l’OMC pour permettre l’accès aux génériques impose de nouvelles barrières à l’accès aux médicaments. Les activistes exigent un amendement à l’accord ADPIC qui élimine ces contraintes. [la suite]

juin 2001

Communiqué de presse

Coalition kényane pour l’accès aux médicaments essentiels

Nairobi, le 27 mai 2001. La Coalition Kenyane pour l’Accès aux Médicaments Essentiels en a appelé aujourd’hui au Secrétaire d’Etat américain Colin Powell pour qu’il agisse concrètement en vue d’assurer l’accessibilité des médicaments pour les personnes vivant avec le VIH/sida. La Coalition rappelle qu’en dépit de l’existence de traitements efficaces, des millions de personnes continueront à mourir en Afrique si les Etats-Unis et les autres pays riches ne font pas preuve d’une réelle volonté politique en engageant des ressources financières sans précédant pour le traitement du sida. Cet appel a été lancé à M. Powell lors de sa visite auprès des malades du bidon-ville de Kibera près de Nairobi. [la suite]

mai 2001

Le Premier Sommet International pour l’Accès aux Médicaments Génériques anti VIH/sida victime de son succès

Dans le but d’assurer la tenue du Sommet dans les meilleures conditions techniques et politiques, le Comité International, regroupant une quinzaine d’associations du Nord et du Sud partenaires sur ce projet, a décidé de son report. Une nouvelle date sera fixée dans les semaines à venir. [la suite]

6 avril 2001

communiqué de presse

OMS et OMC remettent la vie des séropos entre les mains des labos

Dimanche 8 avril à Oslo, OMS et OMC entendent orchestrer la recherche d’une solution globale au problème de l’accès aux traitements dans les pays en développement en invitant les grands laboratoires pharmaceutiques à débattre de différenciation des prix en l’absence des malades. [la suite]

mars 2001

Copy = Right in NY City

28 février 2001 : Kofi Annan, Secrétaire Général des Nations Unies, déclare la guerre aux labos. Kofi Annan veut faire “ de l’accès aux traitements une priorité absolue ” et entend devenir le leader du “ combat politique pour l’accès aux médicaments génériques ” ! [la suite]

mars 2001

Back from Chicago, cru 2001

Du 4 au 8 février dernier s’est tenue à Chicago la " 8e conférence sur les rétrovirus et les maladies opportunistes ". La tendance de cette huitième année s’inscrit dans la lignée des dernières : après une forte prépondérance de la clinique, la recherche médicale s’oriente de plus en plus vers la compréhension des mécanismes, tant de la cible à combattre, le VIH, que de l’immunité. [la suite]

mars 2001

Sommet international pour l’accès aux médicaments génériques anti VIH/sida.

3 - 7 mai 2001, Ouagadougou.

Face à l’urgence qu’impose l’épidémie de sida, il est essentiel que la production de copies se développe dans les pays pauvres et que les importations sud/sud soient rendues possibles afin que les coûts de production des copies diminuent. [la suite]

mars 2001

Générique : un abécédaire

Brevet - Médicament breveté - Générique - Médicaments essentiels - Importations parallèles - Licence Volontaire - Licence Obligatoire - OMC [la suite]

mars 2001

Edito

Le retour de Bernard

Bernard Kouchner est de retour. On ne s’en cachera pas : le départ de Dominique Gillot nous soulage. Son incompétence, son incompréhension de notre sentiment d’urgence, son absence de volonté politique avaient fini de nous désespérer définitivement. [la suite]

Des photos sont disponibles

janvier 2001

OMS : « Une poignée de pilules, un préso et une moustiquaire » Et hop ! Plus de maladies transmissibles !

L’OMS : pour les lecteurs du Monde, le supra docteur de la planète, d’une impartialité et d’un humanisme exemplaires, qui prescrit aux Etats pauvres les remèdes salvateurs en demandant aux Etats riches de se pencher sur leur douleur... et d’arrêter de fumer. Ne soyons pas naïfs : ni impartial, ni humaniste, surtout pas docteur, l’OMS est loin d’être ce que Le Monde nous décrit. [la suite]

1er décembre 2000

dossier de presse

sida : mort sous brevet

Aujourd’hui , pour l’immense majorité des 36 millions de personnes vivant avec le VIH/sida, les traitements sont inaccessibles. Depuis deux ans, on a vu se multiplier les programmes d’accès aux antiviraux, mais le prix de ces médicaments est si élevé que ces programmes s’adresseront au mieux à quelques centaines de malades. [la suite]

décembre 2000

copie = vie

A l’occassion d’une petite réception organisée par le Syndicat National de l’Industrie Pharmaceutique pour les médecins africains, le 15 novembre dernier, les militants d’Act Up-Paris n’ont rien trouvé de mieux à faire que de distribuer ce tract. [la suite]

décembre 2000

Morceaux choisis d’une nouvelle politique européenne de lutte contre le sida

Le Conseil du Développement de l’Union européenne, pour introduire sa récente résolution sur les maladies transmissibles, “ reconnaît que la santé est un bien public mondial ”.
Bonne nouvelle. [la suite]

3 octobre 2000

communiqué de presse

l’Union Européenne se plie au chantage de l’industrie pharmaceutique

Le 10 novembre, le plan d’action pour la lutte contre la tuberculose, le VIH et la malaria sera remis à la Présidence de la Commission pour être validé par le Conseil du Développement. D’ici là, M. Josselin, en tant que président de ce Conseil, ses homologues européens et les différents Commissaires devront choisir leur camp. [la suite]

octobre 2000

A Durban, on a marché sur la lune

Il aura fallu quinze ans, et tellement de morts que les chiffres ressassés sans cesse sont devenus obscènes. Mais enfin, c’est fait : à la dernière Conférence Internationale sur le sida, qui s’est tenue en juillet à Durban en Afrique du Sud, on a enfin envisagé de donner des traitements aux séropos des pays en développement. [la suite]

octobre 2000

Allègement thérapeutique : Durban, ou la revanche des captifs.

Paradoxe : si la conférence de Durban représente indéniablement un succès politique pour tous ceux qui se battent afin d’améliorer l’accès des malades du Sud aux traitements disponibles, elle marque aussi, au Nord, la fin d’une période d’avancée thérapeutique dont les trithérapies furent l’emblème. [la suite]

13 juillet 2000

tribune

Durban est notre Seattle

Break the silence : le mot d’ordre officiel de la XIIe Conférence internationale sur le sida rappelle d’une manière un peu pathétique le Silence = Mort lancé par Act Up il y a presque quinze ans. Il n’y aurait donc rien de bien nouveau si cette conférence ne se tenait pour la première fois dans un pays africain. Ici, c’est moins le silence qu’il faut briser que la fatalité qui voudrait que 95% des malades soient privés des traitements existants, et le cynisme de laboratoires pharmaceutiques arcboutés sur leurs brevets et leurs bénéfices. [la suite]

11 juillet 2000

communiqué de presse

l’OMS à la solde des laboratoires

Depuis des années, l’Organisation Mondiale de la Santé oppose une résistance active et criminelle a la distribution de traitements antirétroviraux dans les pays pauvres. [la suite]

juin 2000

Le marketing humanitaire des labos

Depuis un an, sous l’effet d’une mobilisation internationale grandissante, les laboratoires pharmaceutiques tentent de racheter leur image sans pour autant perdre le contrôle des marchés. [la suite]

- English translation available Laboratories secure the future

juin 2000

Laboratories secure the future

Since one year, pressured by growing international mobilization, pharmaceutical laboratories are trying to improve their image without however, relinquishing control of the markets. [la suite]

18 mai 2000

Act Up - Health Action International - Médecins sans frontières

Les impératifs de Santé Publique exigent une information exhaustive et transparente relative aux prix des médicaments.

Genève, 18 mai 2000. Alors qu’aujourd’hui la 53ème Assemblée Mondiale de la Santé (AMS) discute de la résolution (n EB105.Rl7) " VIH/sida : faire face à l’épidémie ", les partisans de la Santé Publique demandent à l’AMS d’assurer l’accès à des informations exhaustives sur le prix des médicaments efficaces contre le VIH et les infections opportunistes pour les personnes vivant avec le VIH/SIDA. [la suite]

mai 2000

communiqué de presse

Act Up appelle les pays africains à entrer en résistance contre l’industrie pharmaceutique

Les responsables africains doivent profiter de la réunion des ministres de la santé de l’OUA sur le VIH/sida pour se mobiliser et exiger l’accès aux soins et aux traitements pour leurs malades. [la suite]

13 mars 2000

communiqué de presse

Afrique du Sud : Pfizer doit céder face aux malades

Aujourd’hui, 13 mars 2000, Treatment Action Campaign (TAC), une coalition de malades du sida sud africains, demande officiellement à Pfizer de réduire drastiquement le prix de son médicament, le fluconazole, ou de lui octroyer une licence volontaire afin d’en produire à moindre coût une version générique. [la suite]

mars 2000

L’industrie pharmaceutique nous donnerait des leçons de santé publique ?

La peur du ridicule ne fait décidément pas reculer Harvey Bale, directeur du syndicat mondial de l’industrie pharmaceutique (IFPMA), et à ce titre, responsable de la défense des intérêts de l’un des plus puissants lobbies mondiaux. Il serait même prêt à nous en apprendre, nous, « ignorant de la complexité de l’accès à soins », bêtement convaincus que le prix des traitements et l’usage abusif de la propriété intellectuelle sur les médicaments est une entrave à l’accès aux antirétroviraux dans le Sud. [la suite]

février 2000

En publiant la 11ème Liste des médicaments essentiels,

l’OMS achève de se discréditer

L’OMS refuse d’intégrer les antirétroviraux dans la liste des médicaments essentiels. [la suite]

Les brèves liées au sujet

17 mai 2007

Les antirétroviraux récents à prix abordable, un espoir ?

Mardi 8 mai, la fondation Clinton annonçait qu’un accord, en partenariat avec Unitaid, avait été trouvé avec des fabricants de génériques notamment sur des médicaments nouvelle génération. Cet accord concerne 66 pays où le prix des ARV serait réduit de 25 % dans les pays à bas revenus, et de 50 % dans les (...) [la suite]

mai 2007

Quand le Brésil utilise la déclaration de Doha

Le 04 mai 2007 le Brésil décidait, comme le stipulent les accords ADPIC de l’OMC, de promulguer par décret une licence obligatoire sur l’efavirenz, antirétroviral produit par le laboratoire Merck. M. Temporoa, ministre de la Santé brésilien, a précisé que ce choix faisait suite à trois années de (...) [la suite]

mai 2007

La vie des malades avant les brevets

La compagnie pharmaceutique Novartis intente un procès à l’Inde. Si Novartis gagne ce procès, des millions de personnes dans le monde verront se tarir une source de médicaments à prix abordables. Novartis est l’une des 39 compagnies pharmaceutiques qui avait intenté un procès au gouvernement (...) [la suite]

20 février 2007

La Thaïlande contre Big Pharma et ... l’OMS

Un demi-million de Thaïlandais vivent avec le VIH/sida et 108 000 d’entre eux bénéficient du programme national de traitement. Mais 20 000 malades ont développé des résistances et nécessitent de nouveaux médicaments. Le 30 janvier, le ministre Thaïlandais de la Santé octroyait une licence obligatoire sur (...) [la suite]

15 mai 2004

Le Nigéria va produire des génériques

Depuis deux ans, le gouvernement du Nigéria a mis en place le plus large programme national d’accès aux traitements contre le sida du continent africain avec plus de 14 000 malades en file active. Après avoir rencontré de nombreux problèmes : distribution irrégulière des antirétroviraux, stocks de (...) [la suite]

23 janvier 2003

GPO-vir les produits de marque

Malgré les pressions américaines, le ministère de la Santé thaïlandais poursuit la fabrication de médicaments génériques. Il a récemment indiqué que la trithérapie générique GPO-Vir®, un comprimé unique de trois ARV (névirapine, 3TC et d4T) conçu par l’office pharmaceutique public GPO serait disponible dans (...) [la suite]

septembre 2001

Cipla : innovation en matière de génériques

Selon la firme Cipla, près de 20 pays achètent ou ont l’intention d’acheter ses médicaments génériques contre le sida — du Cameroun à la Jamaïque en passant par l’Iran. La compagnie indienne qui souhaite établir un lieu de production proche des pays d’Afrique de l’Est et d’Afrique australe très affectés (...) [la suite]

janvier 2001

mission à Rio, extraits

Le périple a débuté par une tournée des producteurs locaux d’antiviraux génériques. Chez Far Manghinos, qui produit 50% des traitements du programme sida brésilien, nous tombons nez à nez avec la délégation sud-africaine, ministre en tête, qui se fait expliquer comment produire elle-même ses traitements (...) [la suite]

mai 2000

Subutex® is dead !

A la 11ème conférence de réduction des risques liés aux drogues, le laboratoire Russan se trouvait en face du stand du laboratoire Schering Plough, qui vantait à grand renfort de publicité façon « fraîcheur de vivre » son produit : le Subutex®. Le hasard de la disposition des stands fait bien les choses (...) [la suite]

mai 2000

fluconazole : grille tarifaire

Le fluconazole est vendu sous brevet en Afrique du Sud au prix de gros d’environ 61,75 FF par capsule de 200 mg dans le secteur privé et à environ 40,3 FF dans le secteur public. « Pour ceux qui souhaitent acheter du Triflucan dans le secteur privé (vendu uniquement sur prescription) le prix varie (...) [la suite]

février 2000

Campagne pour l’accès aux traitements

À l’occasion du 1er décembre dernier une campagne d’opinion pour l’accès aux traitements contre le sida dans les pays du Sud a été lancée conjointement par Act Up-Paris, Agir Ici, Aides, Médecins du Monde, Médecins sans Frontières, Remed et ECS. Cette campagne cible à la fois le Premier ministre français (...) [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]