Accueil du site > L’association > 1er décembre > un gouvernement qui "s’inquiète" mais (...)

sida, la régression

un gouvernement qui "s’inquiète" mais ferme les centres de dépistage

publié le 1er décembre 2005

Une quinzaine de militantEs d’Act Up-Paris ont occupé ce matin les locaux de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) pour alerter contre la fermeture prochaine de nombreux centres de dépistage. Alors que tous les indicateurs montrent une baisse tendancielle des dépistages, alors que Xavier Bertrand se dit "inquiet de la recrudescence de la transmission", alors que Villepin annonce vouloir "adapter les campagnes et les actions de prévention en donnant une image plus réaliste de la gravité de l’infection", une réforme mal gérée de "recentralisation" des politiques de prévention met en péril l’existence même de nombreux CDAG à compter du 1er janvier 2006.

Une quinzaine de militantEs d’Act Up-Paris ont occupé ce matin les locaux de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) (...) [ retour à l'article ]

image 1 image 2 image 3 image 4

Sauf indication contraire, les images publiées sont la propriété d'Act Up-Paris et, à ce titre, elles peuvent être téléchargées et reproduites, à condition de citer la source, Act Up-Paris. Dans l'hypothèse de leur utilisation sur le web, veuillez établir un lien vers notre site. Pour toute précision supplémentaire, vous pouvez envoyer un mail au responsable du site.



L'association

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]