Traitements & Recherche

Archives » Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

essai coinfection, lecture univoque

Mi-juin, plusieurs journalistes ont repris une dépêche annonçant les premiers résultats officiels d’un essai espagnol de traitement de l’hépatite C chez les coinfectés VIH-VHC, par bithérapie PEG-interféron et ribavirine. Décidément, les avis divergent. [la suite]

3 juillet 2003

Greffe de foie : quelles stratégies adopter ?

60 aujourd’hui, combien demain ?

Selon la cohorte européenne Eurosida, en 2000, 50% des décès des séropositifs VIH sont dus à des problèmes hépatiques. Nous n’avons d’autres choix aujourd’hui que d’envisager une greffe du foie. [la suite]

23 mars 2003

Hépatite B : une politique irresponsable

Depuis quelques années, la France se distingue par l’absence de toute campagne d’information, de prévention et de dépistage de l’hépatite B, pourtant responsable de très sévères complications : cirrhoses, cancer du foie. [la suite]

25 octobre 2002

Stéatose hépatique et VIH

Certains patients, au cours de l’infection VIH, vont rencontrer des troubles hépatiques que l’on désigne sous le nom de « stéatose ». Il convient de ne pas les négliger, car ils peuvent témoigner d’anomalies susceptibles de s’aggraver. Lorsque le patient est coinfecté par le VIH et une hépatite, ce risque est accru. [la suite]

20 octobre 2002

Co-infection

paëlla et crise de foie

Les organisateurs du XIVème congrès international sur le sida, ont clairement marqué leur volonté d’accorder une place majeure aux débats sur l’accès aux traitements des pays pauvres. Cependant, ils n’ont pas hésité à jouer les borgnes, refusant de consacrer suffisamment de temps à un problème majeur pour plus de la moitié des séropositifs de cette planète : la coinfection VIH-hépatites. Le Congrès Mondial sur le sida a entretenu le non-dit criminel sur la coinfection. [la suite]

20 octobre 2002

Schering-Plough ment aux malades

Aujourd’hui, lundi 14 octobre 2002, une vingtaine de militants d’Act Up-Paris ont investi les locaux de Schering-Plough à Levallois-Perret pour dénoncer le mépris du laboratoire vis-à-vis des patients co-infectés au VIH / sida et à l’hépatite C. [la suite]

14 octobre 2002

Schering-Plough nous fatigue, vraiment

Aujourd’hui en France, 40 % des personnes séropositives au VIH sont atteintes d’une hépatite virale (B, C, ou D) et toutes peuvent à un moment de leur infection nécessiter une prescription d’interféron pégylé. Parmi ces personnes coinfectées, environ 30.000 sont infectées par le VIH et le VHC, et sont susceptibles d’être traitées par une bithérapie spécifique d’interferon pégylé et de ribavirine. Des effets secondaires plus importants, des résultats moins favorables Les notices d’information du laboratoire (...) [la suite]

23 septembre 2002

Co-infection

Il y a un an, nous avons publié un Protocoles Hors Série sur la coinfection. Il y a 15 jours, nous avons organisé une RéPI sur la qualité de vie des personnes coinfectées Entre ces dates les choses ont évoluées, mais pas assez vite. La conférence de consensus de 2002 sur le VHC a néanmoins développé la problématique d’une meilleure qualité de vie. C’est un début. [la suite]

30 juin 2002

de la facture à la fracture, la double dispensation en danger

Le principe de rétrocession s’applique à tout médicament rendu disponible dans les officines de ville. Ce principe prévoit que la dispensation par les pharmacies d’hôpital cesse dès que le médicament devient accessible en ville. [la suite]

23 juin 2002

stop hépatites

La dynamique entre associations de malades des hépatites a été longue à construire. A l’occasion des Etats Généraux de l’Hépatite C, comme aux premiers temps de l’épidémie de VIH, les mêmes dichotomies hystériques : les victimes de l’épidémie contaminées « injustement » d’un côté, les mauvais sujets, de l’autre... [la suite]

1er mars 2002

Archives » Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]