Action 07

Edito

par Didier Lestrade

publié en ligne : 3 février 2001 — publié la première fois : mai 1992 dans Action 07

Le 4 avril dernier, nous étions 1500 dans la rue pour la Journée du Désespoir. Le thème de cette manifestation était difficile : il parlait directement du désespoir ressenti par les séropositifs et les malades qui, depuis 11 ans, voient leurs ami(e)s mourir dans l’indifférence quasi-générale. Act Up a pourtant réussi à faire passer son message. De nombreuses personnes qui, visiblement, n’étaient pas habituées à nos manifestations, nous ont rejoints. Il y avait des familles, des jeunes, des parents de malades.

Le 22 mai, nous organisons une nouvelle grande manifestation, qui sera la dernière avant notre défilé à la Gay Pride. Cette manifestation dénoncera la situation dramatique dans les hôpitaux de la région parisienne et accusera l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris pour sa mauvaise gestion de l’épidémie. C’est encore un sujet grave, presque tabou. Les associations de lutte contre le sida parlent rarement de la maladie et du quotidien des malades car elles sont souvent tenues de rester optimistes, coûte que coûte. De plus, il est difficile de mettre en cause les conditions de soins des malades sans que le corps médical ne se sente attaqué. Il est délicat de parler du cauchemar que vivent les sidéens sans que ceux-ci ne se sentent marginalisés. Il est pénible de leur demander de témoigner alors qu’ils sont déjà fragilisés par leur santé.

Pourtant, il est temps d’agir sur ce problème, central dans l’épidémie de sida. Avec des milliers de sidéens dans la région parisienne, le système hospitalier ne fonctionne plus comme il le devrait. Comme si la peur de la maladie ne suffisait pas, nous sommes aujourd’hui inquiets car plus rien ne nous garantit une prise en charge correcte. Les conditions de soins des malades nous concernent donc tous. Un jour ou l’autre, tout séropositif devra passer par l’hôpital. Nous sommes des consommateurs de la santé et nos droits sont menacés. Cette manifestation, pacifiste et autorisée, doit mobiliser les malades, les séropositifs, leurs familles et leurs amis.

Nous lançons aujourd’hui un appel solennel à toutes les associations de lutte contre le sida, aux professionnels de la santé, à tous ceux qui luttent contre l’épidémie. Pour une fois, descendez avec nous dans la rue. Cette manifestation n’est pas seulement celle d’Act Up. C’est celle de tous les malades. Venez montrer votre solidarité à leur égard. Venez demander à l’Assistance Publique un plan d’urgence pour les hôpitaux.



L'association

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]